Assise sur mon volcan

toujours sur le pont

Je ne sais pas comment je tiens, le fil est tendu, prêt à craquer
Je voudrais dormir mais c’est la vie, on ne fait pas toujours ce qu’on veut
J’ai besoin de dormir, mais Ils ne sont pas d’accord
Et Ils passent toujours en premier
Ils n’ont pas demandé à être là, je les ai voulu, j’assume

Comment fait-on pour profiter, de la vie qui court si vite sans nous laisser le temps de nous retourner et de contempler tout ce qu’elle nous offre ?

Je vois passer chaque minute, de jour comme de nuit, mais aujourd’hui je ne les vis plus, je les subis.
J’ai tellement sommeil !
Laissez-moi dormir,
Pitié, laissez moi dormir…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.