Assise sur mon volcan

qu’est-ce que l’amitié ? (Prenez vos crayons, vous avez 2 heures)

Question philosophique du jour…
L’amitié, c’est quoi, c’est qui ?

Comme dirait l’expression, mes amis, je peux les compter sur les doigts d’une main… Plus je grandis vieillis, plus je me rends compte que le concept « d’amitié » évolue pour moi.

Avant, j’étais en mode tout ou rien, très exigeante avec mes amies, mais aussi prête à tous pour eux (mais tout TOUT).
J’ai été déçue par des gens, blessée par certains. Régulièrement, je faisais du ménage dans mon répertoire téléphonique : si je ne peux pas compter sur toi, je ne veux pas que tu fasses partie de ma vie. J’ai coupé les ponts, et pour ceux qui en valaient la peine, je les ai reconstruits.

Puis j’ai grandi vieilli.

J’ai mis des nuances de gris dans mon tout blanc et mon tout noir. J’ai appris la tolérance, le pardon. J’ai pris du recul et me suis un peu moins investie pour les autres.
Mais aujourd’hui, je me pose encore la question, qui sont mes vrais amis ?

– cette copine, qui semble toujours d’accord avec moi, qui me dit à quel point je suis géniale et que tout est merveilleux chez moi. Qui regrette de ne pas nous voir plus souvent, mais qui nous invite au mieux une fois par an. Qui ne répond quasiment jamais au téléphone, et qui rappelle quand ça lui chante, même si j’ai laissé un message du plus pitoyable désespoir sur son répondeur.

– cette fille, avec qui le feeling est passé tout de suite, avec qui je prenais des grandes pauses thé au boulot pour papoter de tout et de rien, les ragots et les petits trucs de la vie. Que je n’ai pas eu envie de perdre de vue après son départ de la boîte. Celle avec qui on s’envoie des messages souvent, des coups de fils moins souvent. Un petit repas à la maison de temps en temps. Mais la distance se creuse, parfois, sans que le manque ne se fasse ressentir.


– cette fille fofolle, avec qui j’étais tellement sur la même longueur d’onde. La grande copine de mes sorties « entre filles ». Qui vit comme moi à cent à l’heure entre le boulot, le mari, les enfants. Qui m’a offert tellement, qui a un cœur si grand. Mais qui s’est complètement coupée de moi depuis que la vie l’a frappée si fort qu’elle a peur de pleurer dès qu’on se voit. Qui du coup, m’évite, puis s’en excuse, mais n’est pas là pour moi pour autant.

– ce grand gamin de 32 ballets que j’appelle encore mon meilleur ami, que je connais depuis plus de 16 ans (raaaah vieille je suis). Avec qui j’ai partagé les beuveries d’ados, les puissances quatre, mastermind et autres jeux idiots pendant les cours de philo et d’histoire-géo. Celui qui a essuyé mes peines de cœur avec attention, qui a épanché les siennes sur mon épaule, celui qui m’a présenté mon mari et qui était mon témoin à notre mariage. Celui qui était comme un frère pour moi. Celui qui a oublié que j’existais dès lors que sa copine du moment était débile jalouse de notre relation et qui n’a plus donné de nouvelles pendant 2 ans. Jusqu’à se rendre compte à la naissance de Crawette qu’il était passé à côté de tout et qu’il voulait me retrouver. Celui qui aujourd’hui a encore une vie d’ados, si différente de la mienne, qui a tant de mal à prendre du temps pour les autres, mais que je sais pourtant très attaché à moi et fidèle à notre amitié.

– cette gaffeuse, sensible et maladivement mal dans sa peau. Tellement comme moi, mais tellement différente. Qui me comprend toujours, qui m’écoute toujours, qui est toujours là pour moi, malgré les centaines de kilomètres. Cette fille dont la chronologie de vie est tellement semblable à la mienne que s’en est parfois effrayant. Il nous est arrivé de rester des semaines, des mois sans se voir ou se parler, mais à chaque retrouvaille, c’est comme si on s’était quittées la veille. Mais cette distance entre nos boîtes aux lettres et tellement pesantes parfois !

Et pour vous, c’est quoi – c’est qui – l’amitié ?

11 thoughts on “qu’est-ce que l’amitié ? (Prenez vos crayons, vous avez 2 heures)

  • […] (et dire que j’ai eu 4/20 au bac…) Bref, après vous avoir parlé d’amitié, j’ai envie de causer honnêteté, sincérité, […]

  • […] Mes amis, les vrais, ceux qui savent que je peux être insupportable, trop directe, mais un vrai roc en cas de besoin. […]

  • Les amis sont là où nous les attendons ou pas.
    Je pense que ce sont ceux à qui tu ne vas pas hésiter avant de les appeler ou envoyer un message pour leur annoncer un « scoop » ou tes états d’âme (heureux ou malheureux), parce que tu sais qu’ils seront là !
    Ce sont ceux qui ne râlerons pas durant le weekend où tu les as invités et qui pourtant en seront à leur 3ème visionnage de « Madagascar III » 😉
    Je ne sais pas si tout ce que je dis là est bien français mais c’est l’idée !

    • Estamillia dit :

      hihi sisi j’ai tout compris ^^
      j’avoue que j’ai souvent été déçue en amitié, j’en attendais trop, mais je crois que je sais à quoi m’en tenir aujourd’hui… et comme tu dis, ceux qui comptent ne sont pas forcément là où je les attendais !

  • djoy42 dit :

    je pensais que les amis c’était pour la vie…
    Mais finalement je crois que les amis change en même temps que notre vie…

  • Karoll Marie dit :

    Coucou,
    Je pense aussi que les amis changent avec la vie mais lorsque l’on est du genre entière même en vieillissant et en essayant de moins donner on a quand même des déceptions mais tant pis il reste toujours des épaules…et surtout tant pis pour ceux qui nous ont abandonné en chemin
    Très joli billet, je m’y retrouve beaucoup

  • Je ne vais pas pouvoir te conseiller sur ce point. J’ai eue plusieurs amies – filles avec qui je m’entendais vraiment très très bien. On faisait tout ensemble. Et à chaque fois, elles ont eu un mec et on s’est éloignées. La dernière, j’ai été moins présente depuis la naissance de Crapaud, elle l’a compris mais quand on n’a plus les mêmes centres d’intérêts, il est compliqué de maintenir une amitié sincère.
    Il me reste un ami avec qui j’échange beaucoup beaucoup que ce soit quand ça va mal ou quand il y a des « scoops » et c’est réciproque. On se connaît depuis 3 ans maintenant, j’espère que notre amitié durera même si géographiquement on va s’éloigner d’ici plusieurs mois. J’ai été tellement déçue par certaines personnes que je n’ose plus l’espérer.

    J’espère en tout cas, que tu as quelqu’un pour échanger en cas de bonne nouvelle ou coup de mou, en tout cas, même si on se connaît peu (voir quasiment pas, soyons réaliste), sache que je suis là, derrière mon clavier 🙂

  • […] (et dire que j’ai eu 4/20 au bac…) Bref, après vous avoir parlé d’amitié, j’ai envie de causer honnêteté, sincérité, […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :