Assise sur mon volcan

perce-neige

toi qui fleurit où personne ne t’attend
sais-tu quelles épreuves tu vas devoir traverser ?
la tempête, le froid, le vent,
inconsciente, tu pointes le bout de ton nez

tes clochettes pendouillent tristement
la vie est plus dure que tu ne le pensais
mais la joie du printemps te suivra vaillamment
parce que tu as ouvert la voie à tes congénères plus timorées

l’espoir renaît toujours même dans les moments les plus difficiles, et comme cette petite fleur blanche, il se fraie un chemin dans nos cœurs et fait refleurir l’optimiste printemps de notre vie

perce-neige

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.