Assise sur mon volcan

Le slaMalboro

Espèce de petite coquine,
Tu me tortures avec ta nicotine !
Des années que je m’étais éloignée
Mais te voilà qui tente de me rattraper.

J’ai trop fait ma maligne 
À t’effleurer occasionnellement
Mais j’ai franchi la ligne
Et je ne peux plus à me passer de toi maintenant.

L’air de rien tu m’empoisonnes
Je tremble, je stresse, je tousse,
Des cellules cancéreuses qui foisonnent ?
Mais c’est pas pour autant que l’envie s’émousse.

Belle blonde tentatrice,
Pourquoi ne puis-je te côtoyer que de temps en temps ?
Je ne suis que spectatrice
De mon corps qui te réclame inlassablement.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.