Assise sur mon volcan

blog de maman / femme / râleuse / boulimique d'écriture (rayer la mention inutile)

son dernier jour #meshistoires #12

Manon avait choisi sa tenue avec soin ce matin là : une petite robe, légère mais sophistiquée, d’un joli turquoise qui faisait ressortir ses yeux bleus, des escarpins gris, simples mais raffinés pour allonger sa silhouette, un brushing et un maquillage léger.

Tous ces efforts qu’elle n’arrivait plus à faire ces derniers mois pour être féminine, voire simplement présentable… aujourd’hui, elle les faisait naturellement, avec plaisir.

Oui, ce jour serait différent, il marquerait la fin du calvaire. Ce jour serait celui où elle arrêterait de subir, enfin, elle reprenait sa vie en main.

 

En arrivant au bureau, Manon ne savait pas exactement comment s’y prendre, les adieux, ça n’avait jamais vraiment été son truc, être le centre de l’attention non plus d’ailleurs. Alors elle se contenta d’apporter quelques viennoiseries le matin. Aux quelques curieux qui demandèrent pourquoi, elle leur rappela simplement que c’était son dernier jour. Et tous firent comme si de rien n’était.

Manon ne se formalisa pas, si elle n’aimait pas les « au-revoir », c’était probablement leur cas à eux aussi. Et puis, si toutes ces années elle s’était sentie si transparente entre ces quatre murs gris, au milieu de tous ces autres bureaux, en croisant ces gens si brillants, c’était probablement sa faute à elle… Du moins, c’est ce que disait régulièrement son supérieur : « Manon, tu es vraiment trop fragile, le milieu de l’entreprise est-il vraiment fait pour toi ? » « Allons, Manon, fait un effort, c’est pénible de te voir arriver en faisant la tête dès le matin… »

Manon sentait ses tripes se serrer au souvenir de ces trop nombreuses « mises au point ». Devait-elle lui dire au revoir à lui aussi ? Elle s’en rongea les ongles au sang rien que d’y penser, ruinant par la même occasion la manucure qu’elle avait soigneusement faite la veille.

Elle le détestait tellement… Malgré tout, elle avait consciencieusement classé et bouclé tous les dossiers qui pouvaient l’être, et elle avait rédigé des instructions pour le restant. Il allait sûrement encore en retirer tous les mérites, mais tant pis… Au moins Manon partait la conscience tranquille, et lui ne pourrait plus jamais lui faire de mal.

 

Les minutes semblèrent s’étirer longuement, mais enfin 17h arriva. L’heure du départ. Manon sentit une boule de nostalgie se former dans sa gorge, elle passa un dernier coup de chiffon sur son bureau, attrapa son sac et sortit.

– Bonnes vacances, bougonna son chef du fond de son bureau.

 

Manon répondit un rapide « au revoir » et partit presque en courant jusqu’à sa voiture. Ses mains tremblaient et son cœur battait la chamade.

Voilà, c’était son dernier jour.

 

 

 

Manon démarra le moteur et traversa la ville. Sur le pont qui menait sur l’autre rive du fleuve, à deux pas de son appartement, elle accéléra et son véhicule s’envola en emportant une partie de la barrière avant de plonger dans l’eau.

 

Aujourd’hui, c’était son dernier jour.

 

 

 

 

0
Shares
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 thoughts on “son dernier jour #meshistoires #12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :