Assise sur mon volcan

blog de maman / femme / râleuse / boulimique d'écriture (rayer la mention inutile)

maman, on raconte des rêves ?

Vers l’âge de deux ans, ma Crawette a commencé à éprouver des difficultés pour s’endormir. Quelques angoisses à rester seule dans le noir, des levers intempestifs, des « je veux faire pipi », « j’ai soif » , « laisse la lumière dans le couloir ». Tous les enfants passent par là je crois.

Mais du coup, à cette époque, elle et moi avons mis un petit rituel en place. Et j’avoue, j’adore ce moment !

Pour s’endormir, il faut pouvoir lâcher prise et laisser son esprit vagabonder. Alors je lui propose régulièrement (pas tous les soirs hein, ne me prenez pas pour une madame parfaite) qu’on se raconte des rêves. Concrètement, elle est déjà allongée et dans le noir, je me couche à côté d’elle et on invente des histoires toutes les deux, en ajoutant chacune des petits morceaux de notre imagination, en partant de ce qu’elle a envie de voir, de faire, de visiter pendant la nuit.

Ces histoires, je les trouve toujours jolies et pleines de poésie. Je ne suis peut-être pas très objective, puisqu’elles viennent remplir un moment de tendresse avec ma fille. Mais comme je suis souvent scotchée par la créativité sans borne de Crawette, je me suis dit qu’aujourd’hui j’allais faire un petit test et vous en proposer une. Ça ne sera pas un texte aussi rédigé que les histoires que j’ai l’habitude de vous mettre ici. C’est volontaire, j’essaie de retranscrire comment le récit s’est construit entre elle et moi, sans chichi. Si elle vous plaît, j’en mettrai peut-être d’autres ici. Sinon, je les garderai juste pour nous, dans notre petit jardin secret.

 

rêves d'enfant

C’est l’histoire d’un bébé nuage qui se promène avec sa maman nuage. Ils sont tranquilles, heureux, se baladent doucement quand soudain, un grand vent arrive et les poussent très loin. Il souffle, souffle, et fini par les séparer. Bébé nuage se retrouve tout seul. Il a très peur, sa maman n’est plus là, et il ne sait pas du tout où il se trouve.

Il regarde en bas, il n’y a que du sable. Et des chameaux. Il fait vraiment très chaud. Ce doit être le désert. On lui en a déjà parlé, mais il n’avait jamais vu. Il parait que les nuages ne viennent pas souvent par ici. Bébé nuage regarde partout et essaie d’avancer pour retrouver sa maman, mais elle n’est pas là. Alors il pleure. Il pleure et pleure tellement que le sable en dessous de lui est tout mouillé. Il pleure tellement, qu’une rivière se forme.

Bébé nuage est très surpris, de voir couler cette rivière. Mais il a tellement pleuré qu’il se sent très faible. Alors il décide de se laisser porter par l’eau qui coule. La rivière coule loin, et longtemps. Elle finit par l’amener jusqu’à la mer. Là bébé nuage sent que le soleil au dessus de lui et toute cette eau en dessous commence à lui redonner de la force, alors il peut à nouveau s’envoler dans le ciel.

Bien décidé à retrouver sa maman, il avance et avance encore. Il passe au dessus d’une ville, d’où des drôles de nuages sombres s’envolent du sol dur et froid vers le ciel. Il vole au dessus d’une montagne tellement haute qu’il ne peut retenir quelques flocons de neige. Il croise un avion. Coucou !

Et puis, là, au loin, il voit un tourbillon. Un nuage doit être très en colère pour que le ciel soit si noir. Bébé nuage hésite, mais décide finalement d’aller voir ce qui se passe.

Ce nuage très en colère, c’est sa maman. Et dès qu’elle l’aperçoit, l’orage s’arrête. Bébé nuage et très heureux de la retrouver. En plus, il a pleins d’aventures à lui raconter.

0
Shares
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 thoughts on “maman, on raconte des rêves ?

  • Zou. dit :

    Oh c’est si tendre et doux!
    Je l’ai relu plusieurs fois (pas parce que j’avais pas compris roh!), et c’est vraiment très poétique, j’aime beaucoup.
    Mon grand n’est pas encore assez…grand pour ces petits moments imaginatifs, mais j’ai hâte de pouvoir faire ça aussi avec lui.

  • JolieTesteuse dit :

    Je fais souvent ça aussi avec mon fils aîné celui qui a des troubles moteurs car il dors très peu depuis sa naissance et se réveille plusieurs fois par nuit mais bon ça ne marche pas à chaque fois lol.

  • LudiM dit :

    QU’est-ce que c’est mignon! Je peux vous « piquer » l’histoire pour la raconter à mes crapouillots? J’ai perdu mon imagination et ma créativité,e t j’ai bien du mal quand ma Poupoune me demande une histoire « sans livre »…
    Ce doit être un joli moment pour vous deux 🙂

  • Nathalie dit :

    Oooo c genial….mini ne me raconte pas d imaginaire encore……mais qu est ce qu raconte…..lol meme au serveur que maman a fait un grOOOOsse pipi et que mini a appuyer sur le bouton youhou….:-D:-D:-D:-D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :