Assise sur mon volcan

blog de maman / femme / râleuse / boulimique d'écriture (rayer la mention inutile)

Mes aides culinaires

Comme vous l’aurez peut être déjà remarqué au fil de mes recettes, pour pouvoir cuisiner vite et bien, j’utilise souvent ce que j’appelle des « aides culinaires ».
Grâce à ça, je gagne du temps sur des détails sans perdre le goût du « fait maison » (du moins j’essaie).
crédit photo : custommade.com
Voici donc ma liste d’indispensables qui sont toujours dans mon frigo / congélateur / placard :
les herbes fraîches surgelées : ou comment avoir toute une gamme d’herbes fraîches avec leur goût d’origine sans avoir à passer par le jardin, le nettoyage et découpage. Et sans gaspillage (qui n’a jamais jeté la moitié du bouquet de persil qui avait moisi au fond du frigo ?). Chez moi les plus utilisés sont le basilic et le persil, qui cohabitent avec des moins indispensables mais souvent utiles : aneth, ciboulette, coriandre, menthe…
Mon petit truc : réveiller une tristoune salade de tomates avec quelques pincées de basilic haché (encore glacé) et une lichette de fleur de sel. Même pas besoin de vinaigrette !
– la boîte de tomates pelées : oui j’en met partout, c’est génial, le goût de la tomate est là sans être trop fort comme celui du concentré de tomates, et on peut aussi bien l’utiliser pour une sauce tomates, que pour des plats comme le coucous ou le chili.
Mon petit truc : vous ne savez quoi faire à manger ce midi pour les enfants ? des pâtes, un steak haché émietté, une boîte de tomates pelées passée au blender, et hop, une bolognaise facile !
– les champignons surgelés : parce que très souvent, quand je manque d’inspiration pour cuisiner une viande, ils sont d’un grand secours (mais je vous l’accorde, c’est vraiment pas aussi bon que des frais)
Mon petit truc : les jeter directement dans une poêle bien chaude sur une escalope de veau juste grillée. Le jus qu’ils rendront permettra de faire une petite sauce aux champignons avec un minimum de crème
les bouillons cube : classique, mais toujours pratique pour donner du goût à une soupe ou à tout ce qui cuit à l’eau. Parfois que je laisse aussi tenter par une cuillère de fond de veau pour épaissir une sauce
Mon petit truc : un velouté de courgettes à la vache qui rit, un régal pour toute la famille, surtout si les courgettes ont d’abord cuit dans un bouillon de volaille.
ail, oignons et échalotes sont toujours dans mes placards. Mais je n’ai jamais trouvé mieux que le produit entier à préparer soit même (pas satisfaite du rendu pour les produits séchés ou surgelés). C’est un peu fastidieux à préparer, mais c’est des indispensables pour moi en cuisine. Et l’avantage, c’est que ça se conserve assez longtemps.
Mon petit truc : utilisant toujours l’oignon à petite dose, j’avais tendance à ne me servir que de la moitié et de jeter le reste (ou le laisser pourrir au fond du frigo avec le persil). Puis j’ai découvert ce qu’on appelle l’oignon saucier, petit, doux (et qui fait moins pleurer les yeux), et maintenant je n’utilise plus que ça. 
 
 
Et bien sûr, une belle collection d’épices. Mais j’y consacrerai probablement un article entier parce que j’en ai vraiment pleins les placards !

0
Shares
Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “Mes aides culinaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *