Assise sur mon volcan

blog de maman / femme / râleuse / boulimique d'écriture (rayer la mention inutile)

Loustic et l’école : je t’aime moi non plus

Je sens que cet article sera l’épisode 1 d’une longue, longue série.
Autant Crawette est taillée sur mesure pour le système scolaire.
Autant Loustic…. pfff

Première rentrée: 1er septembre 2015.
Le Loustic est un animal craintif qui n’aime pas les changements dans son environnement.

Mais Loustic part de la maison, tout fier, avec son nouveau cartable sur le dos et le sourire aux lèvres.
Je suis pleine d’espoirs.

Puis vient le temps de la séparation.
Et là, c’est le drame !

Pendant plus d’une semaine, tous les matins à l’entrée de la classe, les au-revoir se sont faits dans les larmes (les siennes et un peu les miennes aussi de le laisser dans cet état). Son petit visage affichant la panique à l’idée que je l’abandonne dans cette classe avec tous ces étrangers.

Un peu désespérés, nous avons eu l’idée de ritualiser l’arrivée du matin.

Je m’explique au cas où ça serve à d’autres : j’ai fait sous forme de comptine mimée (oui, avec mes petites mains)(on n’a pas peur du ridicule quand on est désespéré) les différentes étapes d’arrivée à l’école.

On monte le petit escalier.
On quitte son blouson, on l’accroche au porte-manteau.
On s’assoie sur le petit banc.
On quitte des chaussures, on met ses chaussons.
Etc….
Jusqu’à : au revoir maman/papa (avec le sourire et un petit signe de la main)

Loustic m’a demandé de lui dire la comptine au moins une dizaine de fois au coucher, autant au réveil.
Puis, arrivé à l’école, il était trop content de suivre la comptine.
Et donc de dire au revoir avec un grand sourire.

Les larmes ne sont pas revenues, pas une seule fois après l’invention de la comptine, miracle !

Depuis, il est d’ailleurs tellement tranquilisé qu’il est à l’école comme à la maison : speed, insolent, clownesque, têtu, ne tient pas en place…

Bref, to be continued…

0
Shares
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 thoughts on “Loustic et l’école : je t’aime moi non plus

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :