Assise sur mon volcan

blog de maman / femme / râleuse / boulimique d'écriture (rayer la mention inutile)

du poil à l’œil

oyez oyez braves gens : cet article marquera mon entrée fracassante dans le monde de la blogosphère beauté, j’en tremble !

On ne peut pas dire que j’ai particulièrement le temps de me faire les ongles, me passer un million de masques et de crèmes, de choisir soigneusement mes tenues, de coiffer mes bouclettes folles…
Nonon, si déjà, j’ai les cheveux et les vêtements (à peu près) propres quand je vais au boulot le matin, c’est bien !
Je n’ai pas le profil d’une fashionista, c’est le moins qu’on puisse dire.

Qu’ai-je donc de beau à raconter sur le monde de la beauté, me direz-vous ?

Une obsession.
Un débat hautement polémique.
Un sujet sur lequel je commence à être terriblement pointue.
Une ombre au tableau de mon joli minois que je traîne depuis trèèèès longtemps.

LES SOURCILS

Il faut d’abord savoir que j’ai comme une tare génétique de ce côté là.
Oui, mes géniteurs sont des originaux du poil oculaire. Je suis donc issu d’un savant mélange entre Emmanuel Chain et Régine.

je parle juste des sourcils hein, pardon papa et maman

Les sourcils suivent des modes.
Il y a eu la mode du sourcil tout épilé et crayonné (qui a amené ma mère à sa décadence actuelle)
la mode du tout broussailleux (qui ne va bien qu’aux top models avec deux tonnes de maquillage et des faux-cils)

la mode du sourcil en virgule, la mode du sourcil de Belzébuth à la Delon (oui, là je raconte n’importe quoi, mais c’est MON blog)

Perso, je me suis cherchée.
J’ai écouté et suivi tout un tas de conseils vus à la télé, lus dans des magazines
« ne jamais épiler au dessus de la ligne »
« épiler la ligne, mais jamais la tête du sourcil »
« n’épilez qu’à la cire »
« seulement à la pince, malheureuse ! »

J’ai frôlé la cata
J’ai même mis les deux pieds dedans quand j’ai courageusement confié ma ligne poilue (oui je parle toujours de mes sourcils) à une esthéticienne qui a eu le bon goût de m’épiler de façon asymétrique, chaque sourcil avait une forme différente. MAGNIFIQUE !!

J’ai tenté le crayon, et la poudre, pour boucher les trous laissés par des épilations hasardeuses et trop fréquentes.

Mais je n’ai jamais trouvé pile la bonne teinte. Et souvent le résultat n’était pas très naturel.
Puis j’ai suivi LE bon conseil : laisser mes sourcils pousser naturellement pendant deux semaines, sans y toucher.

Je sais, ça vous semble insurmontable.
Je suis passée par là et il m’a fallu longtemps pour me décider.
Mais vraiment, ça vaut le coup de ressembler à mon papa pendant quelques jours.
Essayez dans une période durant laquelle vous serez moins obsédée par votre apparence (vacances, arrêt maladie pour cause de gastro, post-partum lorsqu’on ne regarde plus vos yeux mais la bouée flasque que vous avez autour du ventre, etc. …)

Une fois toute la broussaille revenue, c’est là que les choses sérieuses commencent.
D’abord, essayez de déterminer quelle forme vous conviendrait le mieux (droit, circonflexe, à la libanaise…), mais ne tentez pas de faire une ligne trop fine, ça vieilli énormément. En ce moment, il me semble que la mode est plutôt au sourcil droit.

Nathalie Portman, mon sosie !

Ensuite, à l’aide d’un feutre de maquillage et d’un bâtonnet (une lime à ongle par exemple), prenez les mesures de votre visage et dessiner les limites à ne pas dépasser pour épiler. Puis la forme générale que vous voulez donner.

Enfin, prenez votre pince préférée et épilez tous les poils dont la racine dépasse votre trait.
A l’aide d’une petite brosse/peigne à sourcil, dressez verticalement le reste des poils, et coupez (avec un petit ciseau pointu) tout ce qui dépasse de la ligne de sourcils.

Je vous garantit un résultat naturel, sans trou ni déviation de la ligne si vous avez bien pris le temps de faire votre dessin au départ.
Avec un entretien régulier-mais-pas-trop (tous les 3 ou 4 jours max), vous n’aurez plus de trous dans votre ligne.
Et vous remarquerez qu’avec un sourcil bien coupé, bien régulier, votre regard semble tout de suite beaucoup plus féminin, même sans maquillage.

c’est ça ouais, mon œil !

0
Shares
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “du poil à l’œil

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :