Assise sur mon volcan

blog de maman / femme / râleuse / boulimique d'écriture (rayer la mention inutile)

Je ne suis pas…

En lisant l’article de Blonde de Femme sur toutes ces femmes qu’elle aurait voulu être, je me suis replongée moi aussi dans toutes ces choses que j’aurais voulu faire, savoir faire, être… J’aime ma vie telle qu’elle est aujourd’hui, mais on a tous quelques regrets, non ? Si je me suis dit à la lecture du billet d’Eva que je me retrouvais dans beaucoup des points qu’elle a abordés, j’ai quand même eu envie d’essayer de le faire à ma sauce (et j’espère le faire avec autant de talent et de légèreté qu’elle).

 

Vous êtes habitués, si vous me lisez depuis quelques temps, à mon gros complexe d’infériorité (qui vous donne envie de me balancer des cailloux)(parce que : merde ! y en a marre de cette fille qui voudrait être parfaite et qui n’arrive pas à se contenter de ce qu’elle a/est !). L’idée n’est pas de me plaindre (pour une fois) mais bien d’imaginer toutes les voies / voix que je n’ai pas suivi, et si…

 

 

J’aurais aimé avoir un peu plus confiance en moi, et savoir développer les quelques talents que j’ai pour le chant et la danse. J’ai eu des opportunités, mais je n’ai jamais osé. Sauter le pas, monter sur scène, s’exposer… si j’avais eu moins peur du regard des autres, peut être que j’aurais pu être une artiste ?

 

J’aurais aimé avoir un peu plus la fibre « working girl ». Je ne serais jamais cette fille qui joue les requins au milieu d’une bande de mecs trop sûrs d’eux, qui assume son ambition, qui grimpe les échelons, qui a une carrière brillante. Me la péter avec des tailleurs de grands couturier et me balader avec des Louboutin vertigineux sans boitiller, non clairement, ce n’est pas moi !

 

J’aurais aimé être plus sociable, moins Lassie chien fidèle et jusqu’au-boutiste en amitié. Cette fille plus frivole, qui s’entend avec tout le monde, garde toujours le sourire aux lèvres et ne prend pas trop les choses à cœur.

 

J’aurais aimé être un peu moins touche-à-tout mais exceller dans un domaine. Trouver une voix où je me serai sentie à ma place et où j’aurais pu démontrer mon talent naturel. Je suis sportive, mais sans plus, un peu artiste mais sans plus, un peu geek mais sans plus… Je ne suis pas cette fille qui a l’air de pouvoir se lancer à fond dans quelque chose, parce qu’elle SAIT que c’est SON truc.

 

Dans son article, Eva parlait de passion. J’avoue que là, je la rejoins totalement, ne serais-ce que pour me la péter dans les entretiens d’embauche à la question « et sur vos temps libres (sous entendu un truc qui ne prend pas du temps sur votre travail hein), qu’aimez-vous faire ? Quelles sont vos hobby et vos passions ? ». Parce que si je réponds que je lis beaucoup de romans de science fiction et que j’écris un blog, je vois toute suite dans le regard du recruteur que je suis calée dans la case « geek sans ami » ou « ado attardée », au choix (ce que je suis peut-être en fait ?).

 

J’aurais aimé que mon parcours de vie m’ait permis d’explorer plus de choses. Tous ces trucs que je n’ai plus le temps de faire maintenant que j’ai un boulot et des enfants. Concrètement, j’aurais aimé être cette adolescente qui fait le tour du monde pour des séjours humanitaires, s’engage en politique, plutôt que cette sombre idiote enfermée dans sa coquille de trouille.

 

J’aurais aimé avoir 3 vies, pour pouvoir tout essayer, tout explorer, tout tenter.

La vie est trop courte, vous ne trouvez pas ?

 

0
Shares
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 thoughts on “Je ne suis pas…

  • Merci pour ce joli billet qui me touche beaucoup plus que tu ne peux l’imaginer!
    Nous avons beaucoup en commun, même si je te trouve un peu dure avec toi même….

    • Estamillia dit :

      Oh merci, je suis contente qu’il te plaise ce billet, ça a été plus difficile que je le pensais d’essayer de garder l’esprit de ton texte sans faire du pompé
      c’est ce qu’il m’avait semblé en lisant chez toi qu’on se ressemblait (enfin sauf que moi je suis brune et pas prête de changer ^^)
      Et oui, je suis bien d’accord avec toi, faut que j’arrête de me flageller, mais c’est très dur de se défaire de son éducation…

      • LudiM dit :

        Vos 2 billets sont très jolis, je n’arrive pas à définir le sentiment qu’ils me donnent… Et pourquoi pas un futur « Je suis… », parce qu’il y a bien des choses dont vous êtes fières, que vous espériez et que vous avez réussi!

  • Nathalie dit :

    Joli billet oui c vrai kon aimerait avoir plusieurs vies pour choisir un ptit bout de chacunes et en faire la nôtre …. l’ais snif on avance et on subit certaines choses.. je me réconforte en me disant qu il y a pire comme vie….mais il y a pleins de choses que j aurai voulu faire ….dire….etre…..

  • Twins And Us dit :

    Le privilège d’être plus âgée que toi me permet de te dire que tu as toute la vie devant toi, qu’à chaque étape de la vie on se lance de nouveaux défis, y compris ceux qu’on refusait ou que l’on craignait à 20 ans. On ne finit jamais de grandir, de découvrir, de se découvrir et de repousser ses propres limites -;))

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :